Interview de la Chorégraphe

Pourquoi travailler avec de jeunes danseurs ?

« J’ai choisi de travailler avec des danseurs que j’ai formé depuis le plus jeune âge, connaissant ainsi parfaitement leurs capacités, je peux aller beaucoup plus loin dans mes demandes chorégraphiques. Une relation très forte nous unie, ils sont mes muses, ils m’inspirent des créations très riches en émotion. Mes danseurs sont tous différents, chacun possédant sa spécialité, et sont tous très soudés sur scène comme dans la vie quotidienne. C’est très agréable de travailler dans ces conditions.»

Parlez-moi de vos créations : 

« Mes créations se modulent au gré de mes sentiments, l’argument chorégraphique est toujours le point de départ. La musique vient ensuite le soutenir, mais j’apprécie beaucoup le silence pour entendre la respiration à l’unisson des danseurs et l’écoute exceptionnelle qu’il existe entre eux. J’aime revisiter le répertoire. Je rejoins la vision de José Limon : le corps humain exprime continuellement des États d’Âme. Pour moi, chaque mouvement doit être juste, j’entends par là que son chemin doit être ressenti jusque dans ses cellules par le danseur, pour pouvoir être projeté dans l’espace jusqu’au spectateur. On ne joue pas sur scène, on ressent. J’aime émouvoir les spectateurs, les emmener dans mon monde sensible, hors du temps et de la vie quotidienne. Pour créer je m’appuie sur la sensibilité et la personnalité de mes danseurs. Mes créations présentent ma vision contemporaine de la danse, sans jamais aucune barrière entre les techniques. Vous pourrez ainsi voir danser du Hip-Hop et du contemporain sur l’Opéra de Gluck dans « Orphée et Eurydice ».

Quelles sont vos objectifs ?

« Nous travaillons très dur, main dans la main, pour construire un répertoire qui exprime notre vision du monde à travers le corps sensible en mouvement. Nous souhaitons que nos créations soient programmées dans les Théâtres en France et en Europe. Les créations chorégraphiques n’ont de limite que l’imagination du/de la chorégraphe, et la mienne est complètement débridée et infinie! . »