Biographie

Une artiste chorégraphe/pédagogue hyperactive en perpétuelle évolution.

Née en 1985, formée à la scène depuis sa tendre enfance. Elle se destine en premier lieu au professorat d’EPS et obtient en 2006 une licence STAPS éducation et motricité spécialité danse contemporaine à L’Université Toulon-Var. La pédagogie à travers l’usage du corps la passionne, mais ce cursus manque cruellement de créativité… forte de sa formation très pointue, elle obtient en 2009 le Diplôme d’Etat de Professeur de Danse Contemporaine au CAFEDANSE d’Aix-en-Provence, où elle est formée par Nicole-Claire Perreau (Merce Cunningham, New-York) titulaire du CA de Danse Contemporaine et Valérie Martin (CNDC d’Anger, Cie Odile Duboc) diplômée en danse contemporaine et en Analyse Fonctionnelle du Corps dans le Mouvement Dansé.

Parallèlement à sa formation de professeur de danse contemporaine, elle danse pour diverses compagnies, et se produira en solo pour la télévision italienne en 2010.

En 2011, elle décide de passer de l’autre côté du miroir et ouvre son Centre Chorégraphique. En 2014 elle fonde un Jeune Ballet avec ses danseurs amateurs les plus prometteurs et les pré-professionnalise.

Inspirée par Jiri Kylian, Pina Baush, Philippe Decouflé, Jean-Christophe Maillot, Christopher Wheeldon, et bien d’autres chorégraphes, elle fait le pari d’accompagner de jeunes danseurs jusqu’à leur professionnalisation. Elle abat toutes les frontières entre les disciplines pour ne laisser que l’essence pure de chaque mouvement, sans étiquette, juste du sens et de l’émotion, où chaque personnalité peut s’exprimer librement.

Après 5 ans d’existence, Le Jeune Ballet Marina Torres rayonne au niveau régional grâce à la pureté des émotions transmises au public par les jeunes danseurs. Leurs représentations bouleversent systématiquement les spectateurs aux larmes, qui expliquent avoir été projetés dans une bulle hors du temps, et en redemandent. Ils encensent le surprenant mélange des techniques et le rapport musique/danse extraordinaire.

En 2016, elle reçoit la médaille de la ville de St Maximin pour sa créativité et son engagement dans le développement de la danse contemporaine sur le territoire.

Depuis 2018, elle est habilitée par l’Education Nationale et la DRAC PACA pour développer l’Education Artistique et Culturelle en milieu scolaire. Elle travaille alors avec différents établissements publics et privés (de la maternelle au lycée) sur des projets interdisciplinaires qui donnent du sens aux apprentissages.

En 2019, suite à de magnifiques rencontres artistiques avec des musiciens, elle fonde la Cie Pour L’Amour de L’Art qui a pour mission de fusionner la musique et la danse (musiciens et danseuse sur scène) pour des spectacles d’art total.

En 2020, son Centre Chorégraphique fêtera ses 10 ans. Au cours de cette période elle aura affiné chaque jour sa pédagogie et développé sa créativité auprès de toutes les tranches d’âges et de tous les niveaux.